En fait, cette recette n'est pas celle que j'attendais ... je pensais (naïvement, je vous l'accorde !!!) préparer une terrine à manger sur du pain ... mais j'ai obtenu ... une sorte de pain de viande !!!! En tous cas, malgré le fait que le bon pain que j'avais préparé pour aller avec était ... quelque peu frustré ... nous, au contraire, on a été séduits !!! Les parfums sont extra et c'est moelleux en bouche ; le goût est vraiment top !

Inspiration finalement lointaine : Yummy Magazine n°11

DSC02803DSC02805

 Préparation : 30 mn / Cuisson : 1h30 / Temps de repos : 1h

Pour 6 cocottes : 600 g de veau (rôti ) / 10 tranches de lard fumé très fines / 2 oeufs / 15 cl de vin blanc / 3 gousses d'ail / 3 échalotes / 4 feuilles de laurier / 10 cl de crème fraîche épaisse / 50 g de champignons (mélange forestier à réhydrater) / 100 g de noisettes décortiquées (euh ... je crois que la moitié suffirait !!) / 1 cuillère à soupe de romarin déshydraté / 1 à café de sel / 1/2 à café de poivre

Commencez par hacher grossièrement le veau. Placez-le dans un saladier avec le vin blanc, l'ail et l'échalote finement émincées, le laurier, le romarin, le sel et le poivre. Filmez, placez au frais et laissez mariner 1h.

Pendant ce temps, réhydratez les champignons au besoin ou faites poêlés des frais si vous en avez ; en tous cas, détaillez les champignons en petits morceaux et réservez. Détaillez également finement au couteau ... le lard ; réservez .

Après le repos du guerrier du veau , ajoutez le lard, les oeufs, la crème , les champignons et les noisettes (entières). Répartissez dans les cocottes, fermez avec le couvercle et enfournez 1h15. Enlevez ensuite le couvercle pour les 10 /15 mn restantes. ( au besoin, montez à 200°C pour que ça grille un peu sur le dessus).